AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Europe '72 The Complete Recordings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 20 Nov 2011, 3:02 pm

jubeph a écrit:
Bonjour

Une question, je ne retrouve pas dans les articles de presse cette photo de l'Olympia, pour moi une des plus belle.
Dis-moi, tu l'as eu où, cette photo ? Elle est superbe, en effet. Il me semble que je la connaissais, mais je ne la retrouve pas dans mes archives. J'ai téléchargé la photo que tu as postée ; le nom du fichier (dead5372band) laisse présumer qu'il s'agit du concert du 3 mai. Par contre, j'ai trouvé sur le net la même photo mais datée du 26 juillet 1972 à Portland (ici) ! Les lumières et les couleurs me font tout de même penser à une photo de l'Olympia. D'ailleurs, si je télécharge cette photo de ce site, le nom du fichier indique encore la date du 3 mai.

jubeph a écrit:
Quand vous aurez écouter le concert du 03, est ce que Casey jones est entier car sur toutes les bandes, il manquait la fin.
Oui, Casey Jones est bien entier sur le CD.

jubeph a écrit:
Cette photo est le fond d'écran de mon Iphone depuis bien longtemps et je ne m'en lasse pas.
Ça ne doit pas être pratique, une photo au format "paysage" pour un fond d'écran au format "portrait" ? Pour ma part, le fond d'écran de mon iPhone c'est cette photo :


Dernière édition par Alain le Dim 20 Nov 2011, 3:37 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jubeph
Nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 20 Nov 2011, 3:25 pm

Bjr

Suis pas sur que ce soit le 03, d'autres spécialistes pourront peut etre nous dire, en tout cas ce n'est pas Portland, elle vient avec une autres d'un article de R&F ou Best apres les shows. En fait tu as raison, j'ai deux téléphones elle est sur le Blackberry Pro. Je vais essayer de retouver cela. Je la trouve vraiment superbe avec les tapis au sol et les amplis peints

Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 20 Nov 2011, 3:30 pm

Pendant que tu postais, je complétais mon message précédent concernant cette photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1132
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 20 Nov 2011, 7:05 pm

Si les photos de la revue du concert de rock n folk, faites par dister je pense, sont bien de ce concert , vestimentairement ca colle avec celle que tu as mis Phil

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jubeph
Nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 20 Nov 2011, 8:54 pm

C'est bête, je ne retrouve par l'article, pourtant je l'ai eu dans les mains à l'époque et je l'ai trouvé sur le net il y a quelques temps.

Il y avait une autre photo en couleur de Jerry, je crois... dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1132
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 20 Nov 2011, 9:06 pm

jubeph a écrit:
C'est bête, je ne retrouve par l'article, pourtant je l'ai eu dans les mains à l'époque et je l'ai trouvé sur le net il y a quelques temps.

Il y avait une autre photo en couleur de Jerry, je crois... dommage.

Celui ci ?
http://gratefuldead.forumactif.com/t252-rock-folk-juin-1972

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jubeph
Nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Lun 21 Nov 2011, 9:17 pm

Bah non, il n' y a pas les photos !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Sam 03 Déc 2011, 12:10 am

29 AVRIL 1972, HAMBOURG (10 / 22)

Greatest, Bertha — jusqu'à présent, les concerts de cette tournée commençaient la plupart du temps avec ces titres. Ce soir, le Dead attaque avec Playing In The Band, et dès le premier morceau le public de Hambourg fait connaissance avec le Dead et ses jams. Prometteur !

Le premier set se poursuit, les titres sont bien envoyés, sans surprise. Quand arrive China Cat Sunflower > I Know You Rider, je ne peux m'empêcher de penser à la version de l'album original Europe '72 (version qui proviendra du concert suivant) ; celle de ce soir déploie une atmosphère un petit peu plus rugueuse, moins fine que celle de l'Olympia. Suit un Big Boss Man solide, sur lequel Pig Pen est parfait à l'harmonica, et un Jack Straw très proche de celui de l'Olympia. Ça commence vraiment à prendre bonne tournure. Sur Chinatown Suffle, Keith Godchaux s'extériorise enfin et nous prodigue des étincelles. Me And My Uncle nous offre un solo concis de Jerry Garcia. Le Dead commence à s'exciter. Parions que le public n'a pu rester tranquillement assis en écoutant, ensuite, Big Railroad blues !

Good Lovin' sera joué dans la plupart des concerts de la tournée. Pig Pen (très présent lors de ces vingt-deux concerts malgré sa santé défaillante) ne sera pas le seul intérêt de ce titre : ce que les musiciens joueront derrière son rap et entre ses interventions sera à chaque fois différent — des tessitures, des ornementations, des rythmes et des tempo changeants, des solos délicats ou flamboyants… et parfois, Keith, qui a décidé de se faire entendre, comme ce soir…

À défaut d'avoir ouvert le concert, Greatest Story Ever Told lance le second set. Désormais, la chanson a trouvé sa structure définitive — si tant est que quelque chose puisse être définitif, avec le Dead ! J'aime cette jam qui tournoie, monte dans le ciel et donne l'impression de ne jamais vouloir cesser. Le He's Gone qui suit est joué pour la quatrième fois depuis son introduction dans le répertoire ; la chanson n'a pas encore trouvé sa forme définitive, mais ce soir apparaît pour la première fois le pont du milieu. Next Time You See Me est interprété sur un tempo plus lent que d'habitude, accentuant son côté bluesy.

Dark star. Trente minutes d'explorations variées (comme cela s'est produit lors d'un concert sur deux durant cette tournée). Pendant les huit premières minutes, les musiciens s'aventurent, avec maestria, dans des territoires déjà parcourus mais observés et admirés chaque fois d'un œil nouveau. Toujours le même jeu : construction / déconstruction / reconstruction, mais avec, à chaque fois, des résultats différents, des paysages inconnus. Et quand le thème central revient, c'est avec une telle évidence et un tel renouvellement ! Dans la région de l'espace explorée ce soir, moins de trous noirs, moins de supernovæ, moins de déchirures du ciel, mais un feu stellaire fertile, des planètes en formation et des promesses de vie… J'admire le travail de Phil Lesh et de Bill Kreutzmann, qui tentent de donner un semblant de colonne vertébrale à cette vie encore informe et grouillante, que les premiers accords de Sugar Magnolia vont finalement réveiller. Suit, enchaîné, un long Caution qui va clore le second set.

Hambourg sera gratifié d'un des rares doubles rappels de la tournée, avec One More Saturday Night et Uncle John's Band.

Alors ? Grand concert ou pas ? Un très bon concert, de toutes façons, avec un Dark Star que j'ai déjà envie de réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 29 Déc 2011, 11:53 pm

3 MAI 1972, PARIS (11 / 22)

Que dire de ce concert fabuleux ? Que c'est de cette soirée qu'ont été extraits les Tennessee Jed, Jack Straw et China Cat Sunflower > I Know You Rider de l'album Europe '72 original ? C'est déjà beaucoup dire de la qualité de la musique offerte ce soir-là. Mais c'est bien insuffisant, car L'Olympia — la mythique salle parisienne — si elle a déjà accueilli Marlene Dietrich, Édith Piaf, James Brown, Jacques Brel, les Beatles, Charles Aznavour, Nat King Cole et tant d'autres, n'a jamais résonné d'une musique telle que celle qui jaillira lors du second set de ce concert.

Mais n'allons pas trop vite. Le premier set commence à peine, et Keith Godchaux se fait entendre dès le premier morceau, Bertha. On dirait qu'il devient de plus en plus sûr de lui au fur et à mesure que la tournée avance, et c'est un vrai plaisir. Dans le titre suivant, Me And My Uncle, c'est le jeu de Phil que j'admire. Ce que je remarque également, c'est que le public parisien est bien bruyant : il applaudit, il rit, il crie, on l'entend vraiment entre les morceaux.

Bien sûr, le sommet de ce premier set est atteint lors de la suite China Cat Sunflower > I Know You Rider. Je l'ai écoutée tant de fois au cours des presque quarante dernières années ! Je connais la moindre note de cette interprétation et de la jam qui relient les deux titres, les rythmes particuliers et swinguants de Bill, les guitares qui se croisent et qui, l'air de rien, délicatement, donnent à la musique des couleurs jamais vues, la basse qui creuse un sillon loin de toutes les règles du rock, je connais tout ça par cœur et ne m'en lasserai jamais. La version que j'écoute ce soir est très fidèle à celle que je connais depuis si longtemps ; seul changement : dans l'album original, la voix de Jerry avait été réenregistrée sur China Cat, à un ou deux brefs endroits où elle n'était pas au top, mais pas une seule note de musique n'avait été refaite.

Playing In The Band est le deuxième moment fort de ce premier set. À son écoute, je me dis que ce qui distinguait le Grateful Dead de tous les autres groupes de rock c'était que ses membres n'étaient pas des musiciens de rock. Jerry me rappelle souvent un guitariste de jazz, Wes Montgomery ; Bill est précis, parfois spectaculaire, mais il swingue et ne frappe pas comme un rocker ; Phil se sert de son instrument comme aucun autre bassiste de rock ; Bob tisse des trames, des ornementations, mais n'est pas véritablement un guitariste rythmique… Et tous ces gars qui jouent dans le groupe nous amènent là où aucun autre groupe de rock ne nous a jamais amenés. Dans les étoiles…

L'anecdote est connue. La première partie s'est achevée avec Casey Jones, et, avant de quitter provisoirement la scène, Bob déclare au public : "Intermission". La majeure partie du public ne comprenant pas l'anglais, les gens se mettent à réclamer un rappel. Mais le groupe ne revenant pas, le public, dans un mouvement général, se dirige vers la sortie. Une femme monte alors sur la scène, se saisit d'un micro et annonce en français qu'il ne s'agit que d'un entracte…

Le Greatest Story Ever Told qui débute le second set est joué de manière presque rageuse. Et comme toujours avec le Dead, tout est affaire de contraste : après une entrée en matière aussi énergique, place à Ramble On Rose, le genre de chanson qui faisait écrire à un journaliste ignare que le Dead jouait de la variétoche… Suit Hurts Me Too puis le grand moment de cette deuxième partie, la suite Truckin' > The Other One > Me And Bobby McGee > The Other One > Wharf rat.

Non, jamais L'Olympia n'a connu pareille musique. Truckin' est interprété ce soir de manière plutôt cool. Puis, les premières minutes de The Other One explorent longuement des terrains vierges, et esquissent des formes qui, aussitôt surgies, disparaissent. Phil, au bout d'un long moment, essaye d'entraîner tout le monde dans dans la trame bien connue depuis Anthem Of The Sun, mais cela ne prend pas. Bill a beau le rejoindre et le seconder au mieux, les guitares poursuivent leurs chemins de traverse. Il faudra la ténacité du bassiste et du batteur pour qu'enfin explose The Other One. Après un solo de batterie, Phil rejoint Bill et l'affaire prend un tour un peu jazzy durant deux petites minutes, avant la reprise de The Other One. Quand arrive Me And Bobby McGee, on croirait se réveiller d'un rêve étrange et se retrouver sur la terre, les deux pieds bien fermes sur le sol. Illusion ! The Other One revient vite ! Et débouche enfin sur un Wharf rat émouvant. Superbe, le Jack Straw qui suit est en tout point semblable à celui paru dans l'album original Europe '72. Le Dead ne triche pas.

Et le concert se termine classiquement dans une débauche de rock : Sugar Magnolia > Not Fade Away > Goin' Down The Road Feeling Bad > Not Fade Away et, en rappel, One More Saturday Night.

Qu'il a dû être difficile de rentrer chez soi, après pareil concert ! Un grand soir, un des plus mémorables de la tournée !


Dernière édition par Alain le Ven 30 Déc 2011, 1:38 pm, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1132
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Ven 30 Déc 2011, 8:04 am

Belle plume !

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Ven 20 Jan 2012, 2:07 pm



4 MAI 1972, PARIS (12 / 22)


L'ambiance est chaude ce soir, boulevard des Italiens à Paris : le Grateful Dead va donner son deuxième concert parisien, dans le cadre de sa tournée européenne. Mais si l'ambiance est électrique dans les rues, c'est surtout parce que plusieurs dizaines de jeunes manifestent et se battent contre les CRS pour revendiquer la gratuité des concerts de rock.

La salle de l'Olympia est une salle de music-hall classique, avec ses rangées de sièges serrés les uns contre les autres, et le balcon qui surplombe la scène — et où je suis installé ce soir. Vraiment inconfortable pour danser. Mais la musique, irrésistible, s'empare du corps et, comme beaucoup d'autres, je passe une bonne partie du concert à gesticuler, debout, coincé entre deux fauteuils.

Je danse comme un fou sur un Good Lovin' endiablé. Les musiciens n'ont aucun look, il n'y a aucun jeu de scène, rien à voir, excepté Pig Pen, son chapeau, son allure, sa gueule. Mais au bout d'un moment je ne l'écoute plus, je porte toute mon attention sur ce que font les musiciens derrière lui. Ils tissent des trames, ils ornementent, ils ouvrent des voies puis les referment, ils se font discrets ou bien rugissent, cela semble sans fin, et le rythme, toujours le rythme qui attrape les corps, qui les fait vibrer, la musique qui devient couleurs, des sons rouges, des sons mauves, et ça tournoie, une véritable fête pour la tête et pour le corps.

Tant de morceaux joués admirablement, ce soir ! Du premier titre du concert, Greatest Story Ever Told (très énergique) en passant par Chinatown Suffle, Playing In The Band (joué, me semble-t-il, sur un tempo un peu plus lent que d'habitude), Big Railroad Blues (où Jerry lance des riffs comme rarement) et tant d'autres. Jusqu'à ce Dark Star, que je ne connaissais pas et qui m'est apparu dans toute sa magnificence, vague sonore ondoyante et tourbillonnante. Du jamais entendu !

Acrobates gracieux, funambules subtiles, les musiciens, le feu dans les veines, donnent, ce 4 mai 1972, un concert magnifique, ne ressemblant en rien à ce que j'avais écouté jusqu'à ce jour. Probablement, un des meilleurs concerts d'une des meilleures tournées du Dead. Pour ma part, un des trois plus grands concerts auxquels j'ai assistés dans ma vie, et le plus grand des concerts de rock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Ven 20 Jan 2012, 6:48 pm

tes chroniques sont à chaque fois un moment de pure plaisir!!! Merci Merci et encore bravo!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Ven 20 Jan 2012, 11:25 pm

C'est moi qui te remercie pour ton commentaire. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Sam 11 Fév 2012, 11:41 pm

7 MAI 1972, WIGAN (THE BICKERSHAW FESTIVAL) (13 / 22)

Pluie, vent et froid, il ne fait ni beau ni chaud ces trois jours-là au festival de Bickershaw, les pulls sont sortis, les gens dansent et pataugent dans la boue. Après Paris, le Grateful Dead se retrouve au nord de l'Angleterre, dans un paysage minier aussi gris que le ciel. C'est le seul festival dans lequel le Dead jouera durant sa tournée européenne. Y participent, parmi d'autres : Captain Beefheart & His Magic Band, The New Rider Of The Purple Sage, Country Joe McDonald, The Flamin' Groovies, Dr. John, Hawkwind…

Le groupe (qui fête le 26ème anniversaire de Bill Kreutzmann) est la grande attraction du dernier soir du festival. Le concert débute avec un Truckin' dont la partie chantée n'est pas toujours très au point, mais dans lequel l'orgue de Pig Pen se fait entendre plus qu'à l'accoutumée. Après un Sugaree délicatement joué, le groupe donne une interprétation plutôt énergique de Mr. Charlie. Le premier set se poursuit avec — est-ce dû au froid ? — des voix parfois mal assurées. De plus, les musiciens semblent être confrontés — est-ce dû à la pluie ? — à leurs habituelles technical difficulties durant tout le premier set.

Avant que celui-ci se termine, les nuages gris et noirs qui, pendant trois jours, ont plombé le ciel commencent à s'éloigner, et le Dead nous offre un de ces superbes Playing In The Band dont il a gratifié le public à chacun de ses concerts depuis le début de la tournée. Véritable numéro d'équilibriste, puissant et somptueux, Playing a de quoi réchauffer le cœur du public, qui voit le soleil enfin daigner apparaître. Tout aussi puissant, le Good Lovin' qui suit diffère de la version donnée lors du précédent concert ; les jams qui accompagnent le rap de Pig Pen démontrent une étonnante synchronicité entre les musiciens. Le premier set se termine avec Casey Jones, dont le final, répété à l'infini, impressionne fortement le reporter de Rock'n'Folk :
Drivin' that train
High on cocaine
Casey Jones you better
Watch your speed
Trouble ahead
Trouble behind
And you know that notion
Just crossed my mind…
Encore et encore…

Le second set commence, sous le soleil, avec un Greatest Story Ever Told absolument mortel, et l'on sait pourtant que la tournée n'a pas manqué de Greatest torrides. Plus tard, au beau milieu d'un Ramble On Rose superbement interprété Donna Godchaux se met à pousser, soudain, un cri malvenu, incongru, tout à fait outrancier.

Ce concert sera le seul de toute la tournée où le public aura droit à Dark Star et à The Other One, joués, de plus, dans la même suite : les deux véhicules majeurs au service de longs voyages improvisés in the bus. Le Dark Star joué ce soir est un peu moins long (à peine vingt minutes) que les autres Dark Star de la tournée (en général, une trentaine de minutes). Les musiciens parviennent néanmoins à tisser des arabesques inédites et à explorer des territoires nouveaux ou vus sous un angle différent. Le morceau est — relativement — court, donc, et ça en est un peu frustrant. Mais après une halte brève (un solo de batterie de deux minutes), le voyage reprend dans une toute autre direction. The Other One, lui, dure une demi heure, et les musiciens prennent tout leur temps pour arpenter des chemins inconnus. L'orgue de Pig Pen, très présent, coule en vagues sonores, Jerry Garcia embrase des volcans, Phil Lesh se livre à des rites vaudous, Bill Kreutzmann frappe les premières percussions de l'histoire de l'humanité. Avec Bob Weir et Keith Godchaux, ils fouillent, ils fouinent, ils furètent ; ils creusent, enterrent et déterrent. Ils métamorphosent la musique en un rite magique, et font apparaître des réminiscences surgissant d'un fort lointain passé, du temps où l'être humain, pour la première fois, a posé les yeux sur le ciel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Trip
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 12 Fév 2012, 3:36 pm

Très bon commentaire, Alain.

Il me semble, de mémoire, que c'est le concert du Dead où il y a le plus de d'interractions avec le public ; Bob, Jerry et Phil s'adressant très souvent au public entre les chansons. Chose assez rare, car le groupe est généralement (sauf exception, l'histoire du Yellow Dog etc...) très peu loquace sur scène. Au hasard, après "Ramble On Rose", ils font quelques commentaires au sujet des feux allumés dans le public. Weir demande : "Il y a quelque chose qui brûle, ca sent la pourriture" et Lesh répond : "Ca doit être mes shorts". Weir continue : "Tout le monde brûle ses vieilles chaussettes ici, c'est très irrespectueux. Tout le monde à froid". Et le public répond par un gros "Non". Je ne sais pas si c'est très audible sur le cd du coffret, je n'ai écouté que la version audience jusqu'à maintenant.

Il y a également un moment où des spectateurs réclament "Sugar Magnolia". Bob s'excuse car il ne les comprend. Ils continuent un moment puis Bob conclue : "Ecoutez, d'ici on n'entend vraiment rien". On entend quelqu'un crier alors "St Stephen !". Bob réplique : "On a oublié St. Stephen, je veux dire que l'on ne sait plus la jouer. On la reprendra un jour. On va la réarranger surement. En attendant, écoutez le disque (rire du public)".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewho.forumactif.com
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 12 Fév 2012, 3:46 pm

Effectivement, Captain, des 13 concerts que j'ai écoutés c'est celui où les musiciens parlent le plus avec le public. Tu m'as un peu éclairé sur ce qui se disait, car je ne comprends pas l'anglais. Durant le premier set, après Next Time You See Me l'un des musiciens annonce l'anniversaire de Bill.


Dernière édition par Alain le Dim 12 Fév 2012, 6:34 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Trip
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Dim 12 Fév 2012, 3:54 pm

Effectivement, il s'agit de Weir qui demande au public de l'accompagner pour chanter "Happy Birthday To You" à Bill. Il y a également un moment où Lesh annonce qu'il y a des problèmes techniques sur scène. Weir dit que le public devrait se rapprocher, afin de créer un peu de chaleur humaine.

Pendant le concert des New Riders, Jerry a aussi rencontré des membres du public avec lesquels il a discuté pendant un long moment.

Le camion sur lequel est assit Jerry est le Rolling Stone Pye Mobile dans lequel se trouvait les consoles d'enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewho.forumactif.com
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Ven 17 Fév 2012, 2:16 pm

Après avoir oublié de répondre pour avoir ma propre valise....snif... Après avoir tous les concerts en flac... Vient le temps de mes 36 ans (pour bientôt)... Et là oh surprise ma femme m'a commandé enfin l'objet de tous mes désirs!!!!! J'ai hâte!!!! Je ne sais pas si dead.net livre vite????? Mais j'ai hâte!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Mar 21 Fév 2012, 12:36 pm

vincent a écrit:
Après avoir oublié de répondre pour avoir ma propre valise....snif... Après avoir tous les concerts en flac... Vient le temps de mes 36 ans (pour bientôt)... Et là oh surprise ma femme m'a commandé enfin l'objet de tous mes désirs!!!!! J'ai hâte!!!! Je ne sais pas si dead.net livre vite????? Mais j'ai hâte!!!

Bon petite rectif, ma femme va me commander... Par contre j'ai une grosse hésitation... Je vois dans les commentaires sur dead.net qu'il y a pleins de soucis avec ce coffret all music... Déjà je suis pas sur que ce soit un coffret... Pouvez vous m'aider et me dire si vous avez rencontré des soucis???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Mar 21 Fév 2012, 1:33 pm

dead.net : We are now offering the All-The-Music edition of Europe '72, which includes all of the music recorded on the tour, with each show in its own individual package, complete with its own liner notes by Dead scholars such as David Gans, Blair Jackson, Steve Silberman, Gary Lambert and others, as well as by attendees of some of the shows. You'll get 73 CDs and over 70 hours of prime Grateful Dead.

Il n'est aucunement question de coffret, ni des bouquins qui allaient avec. D'après la description, ce sont les 22 sets bruts dans leur pochette et basta !

Personnellement, j'ai reçu la valoche en septembre et je ne connais personne qui ait commandé les 22 shows sous cette forme "All-The-Music" edition.
Revenir en haut Aller en bas
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Mar 21 Fév 2012, 2:00 pm

Sunshine Daydream a écrit:
dead.net : We are now offering the All-The-Music edition of Europe '72, which includes all of the music recorded on the tour, with each show in its own individual package, complete with its own liner notes by Dead scholars such as David Gans, Blair Jackson, Steve Silberman, Gary Lambert and others, as well as by attendees of some of the shows. You'll get 73 CDs and over 70 hours of prime Grateful Dead.

Il n'est aucunement question de coffret, ni des bouquins qui allaient avec. D'après la description, ce sont les 22 sets bruts dans leur pochette et basta !

Personnellement, j'ai reçu la valoche en septembre et je ne connais personne qui ait commandé les 22 shows sous cette forme "All-The-Music" edition.


Alors ce sera sans moi... Je me contente de mes flac bientôt cdïsés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Mar 21 Fév 2012, 5:27 pm

Comme Sunshine, c'est la valise que j'ai commandée et reçue. Je ne sais donc pas comment arrivent les 22 concerts "All the music".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Mar 21 Fév 2012, 7:52 pm

Avec toutes les critiques dans les commentaires du site officiel... ça donne pas vraiment envie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Lun 05 Mar 2012, 8:20 am

Bon en fait... Je me les commande au fur et à mesure...

Là je viens d'en recevoir 5... plus le dave's Picks...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 08 Mar 2012, 9:04 pm

10 MAI 1972, AMSTERDAM (14 / 22)

Musiciens paresseux ou fatigués ? Le concert commence mollement. Jerry semble avoir quelque difficultés avec sa voix ; sur le premier morceau, Bertha, il s'arrête même de chanter à un moment. China Cat Sunflower > I Know You Rider n'est guère brillant, probablement la moins bonne version depuis le début de la tournée, avec des parties instrumentales sans intensité. Au bout d'une demi heure, les choses enfin s'arrangent, Jerry retrouve sa voix sur Loser, un titre que j'écoute toujours avec beaucoup de plaisir et d'émotion.

Ce premier set comporte l'interprétation de He's Gone qui figurera dans l'album Europe '72 original. Comme on le sait, cet album avait fait l'objet d'overdubs vocaux sur certains titres, et la coda bien connue de He's Gone (« Ouh, ouh, nothin's gonna bring him back ») avait été rajoutée pour l'album. En réalité, aucune des six interprétations de la tournée ne se terminait ainsi, et le Dead n'introduira ce final que deux mois plus tard. Dans Europe '72 The Complete Recordings, la coda a tout de même été conservée. En dehors de ce détail, la version de l'album original est conforme en tous points à celle jouée ce soir du 10 mai 1972, superbement interprétée.

Moins sanguin que les précédents, le Playing In The Band de ce soir est plus aérien, plus contrasté peut-être, avec des mises en relief inhabituelles. Le set se poursuit agréablement. Mention spéciale pour Jack Straw, très bien chanté.

Le Truckin' qui débute le second set est très bien joué et excitant. C'est une version très proche de celle qui a été publiée sur le Europe '72 original (qui date du dernier concert de la tournée, celui du 26 mai). Truckin' lance une suite d'une heure, avec en pièce centrale un The Other One anguleux à souhait, avec des creux et des replis secrets qui éveillent en moi toute une gamme de sentiments. Le set se poursuit avec un Beat It On Down The Line fiévreux, peut-être le meilleur de tous ceux que je connais. Le contraste avec ce qui précédait est total. Et ça continue, on change à nouveau de monde avec The Stranger (et Pig Pen au chant) suivi d'un superbe Ramble on rose. Sugar Magnolia est un feu d'artifices, un délice. Et le reste est à l'avenant.

Ne serait-ce la première demi heure, c'est un très bon concert avec beaucoup de très bons moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   

Revenir en haut Aller en bas
 
Europe '72 The Complete Recordings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grateful Dead - Winterland 1973: The Complete Recordings (2008) - 10 CD
» 01/07 : Lightnin' Hopkins - The Complete Aladdin Recordings
» Ray CHARLES - Complete Recordings 1946-1952 (2011)
» Muddy Waters : The Complete Plantation Recordings (1993)
» Skip James : The Complete 1931 Recordings (2004)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 710 Ashbury Street ::  :: Les Autres Lives et Coffrets-
Sauter vers: