AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Europe '72 The Complete Recordings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Eur. 72   Ven 13 Juil 2012, 9:52 pm

On passera à la future Edition du futur nouveau Coffret-fleuve (s'il
doit se faire un jour...)
Je lis tes "chroniques" avec grand plaisir, alain, moi aussi...
C'est difficile de croire que j'étais à l'un d'eux ! : je crois
avoir rêvé... Justement, le Dead est cela : une Grabde Machine à Rêves
dans un monde qui est si terne, en noir et blanc, même avec le numérique...
Hier, j'ai voté pour qu'on empêche les banquiers de continuer à sévir : Avaaz, ç s'appelle... Je suis indigné..., mais plus qu'on peut l'imaginer, c'est ça le problème : rester lucide et calme à la fois ! Smile[i]
Il fallait bien que "je mette mon grain de sel"... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 763
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Mer 15 Aoû 2012, 8:54 pm

26 MAI 1972, LONDRES (22 / 22)

C'est juste une petite balade, je te dis. Ça va être cool, viens ! Tiens, prends ça. Ne t'inquiète pas, une simple promenade.

On rêvasse, on se laisse aller, tout va bien. Tu aimes cette musique ? Elle est faite, dis-tu, de couleurs chatoyantes, et répand l'ambre et le musc. Elle te parle de terre promise ? Tu dois avoir raison. Elle est douce comme les anges, mais attention ! ne te brûle pas les ailes. Tu sais comment sont les rêves… Leurs méandres peuvent nous entraîner loin, mieux vaut éviter de perdre le contrôle. Si possible.

N'aie pas peur, n'aie pas peur ! Si la musique se fait brusquement plus rugueuse, si ses charmes t'enfouissent sous terre, c'est qu'il te faut descendre en toi. Ne crains rien, je suis là. Des grondements sourds, des rats, des crânes et des ossements… Tiens, salue ce mort-vivant qui te sourit. Il pue la pourriture, mais… c'est un miroir ! Ne crie pas, ce cadavre en vie c'est toi ! Aucune raison d'avoir peur ! Si la terre tremble à ce point, c'est que tu n'es pas en paix. Donne-moi tes plus beaux rêves, j'en ferai les pires cauchemars…

La musique se transforme, et… regarde ! Tout autour de nous, c'est une véritable féérie. Nébuleuses planétaires, saphirs, supernovæ, rubis, étoiles filantes, diamants, trous noirs, un feu d'artifices cosmique ! La Voie Lactée elle-même nous tend les bras de sa spirale. Tu ris de ce voyage de haute voltige ? Ah ! ça fait plaisir de t'entendre. Je t'avais dit que tout irait bien. Mais l'éternité passe si vite, et tout change à nouveau.

Jouer dans le groupe, oui, mais comment jouer d'un instrument quand on se retrouve réduit à l'état de particule élémentaire, mon cher Watson ? Et puis, entre protons, neutrons, électrons, neutrinos et j'en passe, les règles sont strictes : pas de place, dans l'infiniment petit, pour l'improvisation ! Tout, ici, est gouverné par des forces inouïes, desquelles, je le sens bien, tu crains de ne pouvoir t'arracher. Réveille-toi ! mais réveille-toi donc !

Voyage aux cent mille facettes, c'est à l'intérieur-même de ton cerveau que tu te réveilles. Que fais-tu là, malheureux ? Attention ! tout y est si délicat. Mais je vois que tu ne t'affoles plus. Quoi ? Tu fais du toboggan sur tes neurones ? Est-ce bien raisonnable ? Le plus fou, c'est que je te vois ! Proche de toi, sur un autre neurone, le poète en guenilles susurre à ton oreille le secret des secrets : « nous sommes de l'étoffe dont les rêves sont faits ».

À l'instant même, des lumières tourbillonnent dans tous les sens et s'accouplent en douceur avec la plus belle musique que tu aies jamais entendue. Tu n'es pas seul, beaucoup de monde autour de toi. Des sourires, des corps qui dansent, qui se donnent à l'extase. Un peu plus loin, une scène et des musiciens qui servent la Muse. Et dans la salle, parmi d'autres gens heureux, toi, toi qui n'es autre que moi.

There's nothing like a Grateful Dead concert.


Dernière édition par Alain le Sam 18 Aoû 2012, 9:38 pm, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: V 26 1972 London   Jeu 16 Aoû 2012, 6:15 am

... Bien Belle apogée et dernière "promenade" à l'intérieur du l'espace-temps..., ou peut-être est-ce le temps qui est RELATIF, puisque qu'il VARIE dans les voyages dans cet univers si grandiose et matériel...
Bref, à cette heure fraîche d'un 16 août MMXII (2012), j'essaie d'être à la hauteur du Report d'Alain : comment nos amis nous ont emmenés, si nous avons eu la chance de prendre un ticket, dans un aller-retour vers un ailleurs, et sommes revenus enchantés ?
Comment , moi qui ai eu la chance de faire un voyage avec ces amis, dont la moitié ne sont plus de notre dimension, mais peut-être voyagent-ils dans une autre, comment une tel étrange soirée a pu avoir lieu ?
"Parce que c'était moi, parce que c'étaient eux" !...

Et les CD ne le rendront jamais en Perfection, rendons-nous-en compte ?... ;... mais, je suis "déplanant" (langage des 70s) ?...
Je suis si maladroit à "en rajouter" et m'évertuer de traduire en mot, pourtant, j'aime les mots et les agencer-comme les notes, accords et harmonies :
- "L'essentiel est invisibles pour les yeux, on ne voit bien (et entend bien) qu'avec le coeur" (St Ex.)

Encore plus déplanant : plus la salle était petite, plus la complicité était possible - suivant l'inspiration des magiciens !
Bravo, Alain, tu me donnes envie de retourner dans un Voyage qui est peut-être possible - en-dehors de ce disque, bande-son gravée un jour de 1972 comme des centaines, milliers d'autres par cette Famille qui avait décidé de faire danser les corps et les coeurs.
J'y arrive parfois, de voyager, quand mon esprit, et tout mon être sont portés vers la joie et la volonté de voir la vie telle qu'elle est : grandiose, d'abord en moi, et ensuite, hors de moi, et de PARTAGER, avec tel ou tel(le) être , en destinée-voyage d'une vie qui est longue-et courte !, si courte dès qu'on voit un enfant, un... CD ! ! ! - qu'on a aimé pour sa charge d'images, de parfums, de danses et de couleurs, que l'on fût ivre de tel ou tel nectar ou du simple Air pur de notre monde, (à protéger, en passant - et il y a de quoi s'atteler, et comme les voyages intérieurs, ça commence MAINTENANT...) -[i][u]
Revenir en haut Aller en bas
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1131
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 7:16 am

Un bien belle maniere de cloturer Alain !
Je sais ce que represente cette valise pour toi , encore plus lorsque l on y est cité.
Tu viens de terminer un cycle mais qui redemarrera tot ou tard.
Faut juste retrouver le temps d'ecouter un tel coffret, n est ce pas le piege des mega coffrets ?


_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 763
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 7:26 am

Tu as tout à fait raison, Cyril. Écouter un si gros coffret peut être un piège. Non seulement parce qu'il faut du temps pour l'écouter (et je consacre malheureusement moins de temps à écouter de la musique que certains de nos amis ici), mais surtout parce qu'il y a la peur des redites, des répétitions, du déjà-entendu, même chez le Dead.

À l'écoute de ce coffret, j'ai remarqué qu'il y avait une set list bien spécifique pour cette tournée. Des titres peu joués l'année précédente et que le Dead a tenu, visiblement, à présenter au public européen, de nouveaux morceaux, les titres liés à Pig Pen que l'on n'entendra plus ensuite… Même si les set lists n'étaient jamais identiques d'un concert à l'autre, le piège d'avoir l'impression de réécouter toujours les mêmes choses était bien là. C'est pourquoi, après être parti sur les chapeaux de roue à la réception de la valise, j'ai peu à peu espacé l'écoute des concerts.

Ça me fait tout drôle aujourd'hui d'avoir terminé l'écoute de ces 22 concerts. 22 concerts écoutés en 11 mois, soit 2 par mois, un rythme qui me convenait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: coffrets !   Jeu 16 Aoû 2012, 7:36 am

Je regrette de m'immiscer, mais il y a "coffret et coffret" comme "années et années" : il faut décider , ou être capable de discerner la m. du nectar...
Il y a un truc majeur qui me chiffonne depuis le début :
- les Dead était d'accord pour sortir les Dick's Picks ? ? ?

Sincèrement, je me bats pour essayer de faire comprendre que sans production, c'est le bordel ; qu'on ne peut pas sortir des trucs pendant 50 ans bientôt et s'extasier à chaque fois...
Cela enrichit peut-être des David Lemieux (qui "est l'ennemi du bien"... !!!), - humour - , ou des gens comme lui, mais ça n'enrichit pas l'Art de la MUSIQUE.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1131
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 7:58 am

Oui c est aussi ce que je ressend quand j ecoute une année complete, au bout d un moment tu te dis " a quoi bon , tout est pareil "
Il est vrai que le groupe avait un large eventail de titres et d improvisations mais qui avait ses limites sur une année. Pour moi cela marchait comme cela , la meteriel etait plus ou moins revu et amelioré au fur et a mesure mais surtout a chaque break. L année suivante etait differente en therme de son et influait certainement sur les musiciens.

Pour cette tournée européenne, il y avait un challenge tout de meme , le groupe a mis le paquet et cela a marcher. Pour etre plus celebre le groupe aurait du tourner plus regulierement sur le vieux continent.
Curieusement ils sont venus en 74, alors que le wall of sound coutait un bras a deplacer ensuite 81 et 90.


_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1131
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 8:06 am

chris chalmers a écrit:
- les Dead était d'accord pour sortir les Dick's Picks ? ? ?
.

Oui ! Mais Dick Latvala avait carte blanche et comme aujourd 'hui le groupe ou le reste du groupe ne donnent pas vraiment son avis.

Quant a la production il ne faut pas oublier qu a l epoque les enregistrements on ne pensait pas a sortir un live ! C etait le petit plaisir de Latvala, Owsley et d autres d enregistrer les concerts.

Maintenant aujourd hui on se demande pourquoi Charlie Miller fait mieux que GD Productions avec ces soundboards sur archive.org

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 10:06 am

Cyril a écrit:
chris chalmers a écrit:
- les Dead était d'accord pour sortir les Dick's Picks ? ? ?
.

Oui ! Mais Dick Latvala avait carte blanche et comme aujourd 'hui le groupe ou le reste du groupe ne donnent pas vraiment son avis.

Quant a la production il ne faut pas oublier qu a l epoque les enregistrements on ne pensait pas a sortir un live ! C etait le petit plaisir de Latvala, Owsley et d autres d enregistrer les concerts.

Maintenant aujourd hui on se demande pourquoi Charlie Miller fait mieux que GD Productions avec ces soundboards sur archive.org

C'est la dictature ! On a vu des artistes y laisser leur peau, aucun nom ne me vient à l'esprit, mais quel paradoxe : le groupe le plus cool et underground par l'anti-conformisme, le moins "commercial" étant emmerdé comme ça ?
C'est difficile à croire : je dois être un dinosaure de l'époque Hip où l'Airplane, par exemple ne se sont jamais plaints du "systéme" ! ! !
Mais leur carrière fut beaucoup plus courte : c'est ça, mieux vaut peut-être se taire, faire sa reconversion en acoustique, par exemple, que re-commencer ad libitum (en françqis : à l'infini, en musique, on répète la fin d'un morceau et on shunte : je dis ça comme ça, tellement ça me dépasse que le groupe anti-système soit victime du système).
Par contre les disques et non CD de l'époque 74 et autour fut un cadeau de la part de l'Airplane et du dead au point de vue PRESSAGE : j'aimerais avoir encore ces gallettes et une chaîne pour fire écouter ça aux potes !
Quant au wall of sound, une idée délirante tombée à l'eau comme beaucoup d'autres... Mais j'ai eu la chance de l'entendre et ça m'avait éclaté : un raffinement technique qui ne rendait pas la musique meilleure, car elle était médiocre en 74, mais c'était un plaisir intellectuel !
" - AH, quelle fidélité, écoute ça !!!"...[i]
Revenir en haut Aller en bas
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1131
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 12:17 pm

J ai du mal a te saisir , le groupe n etait pas coincer dans le systeme , c etait leur choix !

Au sommet de leur celebrité dans les années 80, ils auraient pu sortir des lives a la pelle , cela ne s est pas fait. Donc ils n y avait aucune raison contractuelle ou de pression.
Le groupe a toujours fait travailler son entourage au lieu de prendre des gens competents ( ca a valu 2 banqueroutes ) , donc oui , leur potes , enregistraient tout comme ca sans previsions.
Tu remarqueras que des lives prevu a l avance faisait l objet d enregistrement videos aussi : octobre 74 et 80 , egypt 78 etc , pas tout a fait innocent non plus

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 1:20 pm

Cyril a écrit:
J ai du mal a te saisir , le groupe n etait pas coincer dans le systeme , c etait leur choix !

Au sommet de leur celebrité dans les années 80, ils auraient pu sortir des lives a la pelle , cela ne s est pas fait. Donc ils n y avait aucune raison contractuelle ou de pression.
Le groupe a toujours fait travailler son entourage au lieu de prendre des gens competents ( ca a valu 2 banqueroutes ) , donc oui , leur potes , enregistraient tout comme ca sans previsions.
Tu remarqueras que des lives prevu a l avance faisait l objet d enregistrement videos aussi : octobre 74 et 80 , egypt 78 etc , pas tout a fait innocent non plus

- Je trouve qu'il y a TROP de CD live ! malgré la durée de leur carrière !

Et j'aime bien Egypt 78 (en video).
Mais je n'achèterai jamais tous ces cD : je trouve que la qualité est trop inégale - ce qui fait que Europe 72 ait été un peu overdubé, déjà. Comprend que l'ensemble de la production studio "Go to heaven", et live "Reckoning" est quasi-nulle.
Au fil des années, quand je tombais sur ça, j'étais très déçu.
Et je ne vais pas changer d'avis : les gens dans les stades s'éclataient, mais je pense que pas autant qu'à l'Olympia en 72.
C'est pas du parti-pris, c'est ma conviction profonde : le Dead sans Pig Pen "n'était plus le dead" selon Jerry ; sans Godchaux, une autre ére finissait ; sans Garcia, n'en parlons pas.
Je parle de sujets en général, sinon c'est impossible de parler. Un sujet en entraîne, est LIé à un AUTRE, sinon, c'est un dialogue de sourd, et c'est limite ce qui arrive !
Il faudrait faire une vraie sorte de Best Of de TOUTE l'histoire du Dead !
Mais il y a tant de live que je n'ai pas et que je n'aurai jamais, qu'il faut "RECENTRER" : faire une sélection des moments forts de l'histoire de ce groupe fabuleux dans ma mémoire, et prolixe, mais qui dit quantité ne dit pas forcément qualité, c'est bien connu.

Je ne peux pas discuter sur les détails pour montrer ma culture du Dead : on connait l'histoire par coeur.
Faire une critique, c'est un art : c'est celui des écrivain, des journalistes, musicologues : Mickey Hart est musicologue ! Il connait les musiques percussives de tribus du monde entier...
Pour parler d'un groupe, il faudrait pouvoir prendre du recul pendant X temps et réfléchir : "Voyons, qu'est-ce qui a été l'apogée , les sommets du Dead ?"
Faire une histoire, c'est le pied. Et mettre à part les groupes actuels, Furthur, etc...
S'arrêter dans le temps.
Comme fan de Garcia, je connais des trucs où il a joué de la tedal-steel, que personne n'y prête attention : par exemple "Brewer & Shipley" (je cite de mémoire) : j'en parle parce que Jerry faisait ça par PLAISIR, pas pour le FRIC.
On ne peut pas considérer le Dead comme un groupe comme les autres. Quand je les ai VUS, et non écoutés sur disques), j'ai assité à un moment de magie.
Les disques ne sont là que pour le souvenir !

J'espère que je ne suis pas trop long : que j'aborde tous les sujets et aucun, c'est inévitable, on ne joue pas au puzzle, "alors là, une pièce de CD" !... et cetera
Chacun est libre d'exprimer ce qui lui tient à coeur sur le moment ; après, tu dois le classer - et je comprends très bien !-
Mais ce qu'il faut - dans tous les travails et les arts, c'est de la rigueur, celle qui fait rejeter les "scories" de l'Or Pur, même si ça fend le coeur (peuchère !) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1131
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   Jeu 16 Aoû 2012, 2:12 pm

chris chalmers a écrit:


Et je ne vais pas changer d'avis : les gens dans les stades s'éclataient, mais je pense que pas autant qu'à l'Olympia en 72.
Si ils n ont pas connus 72 , il n ont pas d echelle de comparaison cqfd , donc les adorateurs des années 80 , si ils connus que ca je comprends
chris chalmers a écrit:


Je parle de sujets en général, sinon c'est impossible de parler. Un sujet en entraîne, est LIé à un AUTRE, sinon, c'est un dialogue de sourd, et c'est limite ce qui arrive !
C est l exemple meme , non pas que je sois chiant , mais je pense a ceux qui lisent, repondre dans le sujet approprié c est mieux
chris chalmers a écrit:


Je ne peux pas discuter sur les détails pour montrer ma culture du Dead : on connait l'histoire par coeur.
Pas pour Alain par exemple qui en redemande sur l historique
chris chalmers a écrit:


Mais ce qu'il faut - dans tous les travails et les arts, c'est de la rigueur, celle qui fait rejeter les "scories" de l'Or Pur, même si ça fend le coeur (peuchère !) Smile
Tu as tout dit , rigueur , donc il ne faut pas trop s eloigner du sujet initial

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Europe '72 The Complete Recordings   

Revenir en haut Aller en bas
 
Europe '72 The Complete Recordings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Grateful Dead - Winterland 1973: The Complete Recordings (2008) - 10 CD
» Janis Martin - The Female Elvis: Complete Recordings 1956-1960
» 01/07 : Lightnin' Hopkins - The Complete Aladdin Recordings
» Hank Williams 'Complete Mother’s Best Recordings… Plus!' due in September
» Ray CHARLES - Complete Recordings 1946-1952 (2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 710 Ashbury Street ::  :: Les Autres Lives et Coffrets-
Sauter vers: