AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parler pour ne rien dire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Parler pour ne rien dire   Dim 03 Juin 2012, 7:38 pm

Le titre de la rubrique vise à relativiser les choses, pas à les sous-estimer. Laughing

Cette nouvelle rubrique donc, à succès n'en doutons pas Rolling Eyes , est là pour que chacun exprime ce qui lui passe par la tête, bon ou mauvais, ce qui lui tient à coeur en gros.

Pour ma part, en amateur et ex-pratiquant de rugby, je suis allé cet après-midi voir un match, Massy-Lille, qui permettait au vainqueur (je résume...) d'accéder à la division "professionnelle" . J'ai été enchanté de ma demi-journée, passée avec des amis et renouant avec l'esprit amateur de ce sport dont les guerriers bodybuildés que l'on voit dans le poste m'intéressent de moins en moins. Le club de l'Essonne a gagné, ce qui me fait plaisir, mais j'ai surtout renoué avec une ambiance et une convivialité que je ne trouve plus au contact de "l'élite" Evil or Very Mad du rugby.

Voilà le petit résumé "impressionniste" que j'ai fait de ce moment, avec quelques private jokes et du jargon rugbystique (pseudo : Spazz, ce jour à 19h24) : http://lestitisdelovalie.forum-actif.net/t2093p105-pele-mele

A vous de jouer maintenant ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Lun 04 Juin 2012, 4:52 am

Ah, que !

Ah, que j'aurais aimé y être, moi qui suis nul en sport en général et en rugby en particulier. Que dis-je nul ? Naze, oui ! Un incompétent lamentable et un lamentable incompétent, un véritable zéro. Toute une éducation à faire, cher Sunshine (*). Laughing



(*) Private joke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Lun 04 Juin 2012, 11:14 am

Je viens de lire ton résumé, Sunshine. Va falloir que je reprenne des cours de français... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Lun 04 Juin 2012, 6:36 pm

Alain a écrit:
Je viens de lire ton résumé, Sunshine. Va falloir que je reprenne des cours de français...
C'est mal écrit ? scratch Sinon, aller voir un match de rugby pour la première fois, sport aux règles alambiquées et soumis aux interprétations de l'arbitre, c'est prendre le risque de n'y rien comprendre du tout. C'est à savoir... Laughing

vincent a écrit:
Pour avoir vécu des années à Toulouse (la terre du Rugby), je peux affirmer que l'esprit y existe toujours!!!
Mouhai, je suis moins affirmatif que toi. Et je parlais, outre l'ambiance (assez déplorable quand le ST joue au Stadium), surtout du jeu car les clubs pros "jouent" pour ne pas perdre et offrent de plus en plus souvent des matchs soporifiques où les buteurs font la différence, Toulouse comme les autres. De voir quelques envolées, même maladroites hier, ça m'a donné envie de retourner au stade. Alors que la fameuse élite et ses stratégies de tableau noir me soûlent de plus en plus.

Je ne sais pas si la région de Toulouse est la terre du rugby (le rugby est né... au Havre et est passé par Paris avant de descendre), mais le ST, le plus titré des clubs français, a un budget pharaonique : c'est donc cohérent qu'ils gagnent un titre un an sur deux. Mr. Green Il y a bien sûr des connaisseurs dans la région de Toulouse, mais il y en a autant sur Paris, Clermont ou Brive, quoiqu'il se dise.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1132
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Mar 05 Juin 2012, 11:33 am



regardez le t shirt de manoeuvre

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Mar 05 Juin 2012, 2:36 pm

Cyril a écrit:
regardez le t shirt de manoeuvre
Effectivement. Wink

Je disais à Alain il n'y a pas longtemps que j'ai adoré la prose du Manoeuvre des débuts quand j'étais adolescent (plus jeune que lui donc ça me parlait) et je ne renie rien, que c'est la seule "personnalité" que je vois régulièrement en convention de disques fouiller les bacs de vinyles et rechercher quelques concerts des Stones en CD (pas une façade de pseudo-passionné, comme tant d'autres Rolling Eyes ). Donc je lui passe son côté agaçant, professoral et pédant, ses accointances louches avec la télé et sa mauvaise foi légendaire.

Alors si, en plus, il porte un t-shirt du GD... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1132
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Mar 05 Juin 2012, 7:56 pm

C est un peu grace a lui que je me suis rapproché du rock 60-70 grace à ces emissions sur canal jimmy , il y a bien des années .
Il y a eu la diffusion sur cette chaine du concert danois de 1972 , Rockpalast 1980 et le docu sur les deadheads.

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Trip
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 607
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Ven 08 Juin 2012, 3:45 pm

Cela fait des années que je n'achète plus Rock'N'Folk. Un peu à contre-courant car, à part le sujet sur les concerts en Egypte, je me rappelle que la ligne éditoriale d'une époque vomissait en général sur le Dead. Excepté Manoueuvre en effet, qui a mit "Live/Dead" dans sa discothèque idéale. Lors de la sortie de Cow Palace 76, ils l'ont totalement démolit disant qu'il n'y avait rien à sauver. Pareil pour les rééditions en général, même des "bons albums" de 67-70, souvent très mal notés.
Ungemut avait également écrit une foisq ue le Dead était parmi ce qu'il y avait de pire dans le rock psychédélique et que chacun de leurs concerts étaient un supplice. Le Dead et Rock'N'Folk, cela fait deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewho.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Ven 08 Juin 2012, 7:20 pm

Captain Trip a écrit:
Cela fait des années que je n'achète plus Rock'N'Folk. Un peu à contre-courant car, à part le sujet sur les concerts en Egypte, je me rappelle que la ligne éditoriale d'une époque vomissait en général sur le Dead. Excepté Manoueuvre en effet, qui a mit "Live/Dead" dans sa discothèque idéale. Lors de la sortie de Cow Palace 76, ils l'ont totalement démolit disant qu'il n'y avait rien à sauver. Pareil pour les rééditions en général, même des "bons albums" de 67-70, souvent très mal notés.
Ungemut avait également écrit une foisq ue le Dead était parmi ce qu'il y avait de pire dans le rock psychédélique et que chacun de leurs concerts étaient un supplice. Le Dead et Rock'N'Folk, cela fait deux.
Dans Rock et Folk, il y a rock. Dans le Dead... Laughing

Il y a eu au moins une couverture avec Garcia dessus (n° 93, oct. 74) :


Et le groupe avait bonne presse au temps de sa splendeur. J'ai même entendu "Terrapin Station" pour la première fois sur RTL, dans l'émission de JB Hebey.

Machinmuth est de mauvaise foi dans sa rubrique "Rééditions" et il faut le savoir : il déteste les longs solos de guitare et la prog. A partir de là, inutile de compter sur lui pour avoir un avis, si ce n'est objectif, tout au moins honnête quand il aborde un de ces genres. Il casse même Hendrix... Par contre, il me fait découvrir souvent des disques de haut vol que j'aurais certainement raté sans ses chroniques. Et franchement, a-t-on besoin de l'avis des uns et des autres pour se faire une opinion sur le GD ? Dans les années 70, le groupe était déjà raillé parce qu'il ne rockait pas. Alors quand les punks sont arrivés, mon dieu... Rolling Eyes Il n'empêche que c'est l'année où le groupe a donné un gros chapelet de ses meilleurs concerts.

Je ne pense pas que Manoeuvre écoute souvent le GD, mais l'idée du groupe lui plaît, sa liberté et ce qu'il représentait. C'est comme cela aussi que les choses se perpétuent.
Revenir en haut Aller en bas
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Jeu 21 Juin 2012, 9:23 am

Me sens un peu seul sur le forum en ce moment... ça devient lassant.. Difficile de faire vivre le forum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1132
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Jeu 21 Juin 2012, 7:33 pm

j en ai parler plus d une fois , que veut tu , on va pas remuer le couteau dans la plaie , je laisse telle que , je compte pas m investir plus .

attention je ne critique absolument personne

_________________
The Music Never Stopped
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Ven 22 Juin 2012, 6:16 am

Je te comprends fort bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Dim 24 Juin 2012, 2:14 pm

Dur ! Dur de retrouver la grisaille de Paris après avoir quitté le soleil de Provence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Dim 24 Juin 2012, 3:17 pm

Alain a écrit:
Dur ! Dur de retrouver la grisaille de Paris après avoir quitté le soleil de Provence…
Encore plus dur de ne même pas y avoir été, Alain... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Lun 25 Juin 2012, 6:16 am

Sunshine Daydream a écrit:
Alain a écrit:
Dur ! Dur de retrouver la grisaille de Paris après avoir quitté le soleil de Provence…
Encore plus dur de ne même pas y avoir été, Alain... Laughing

Beaucoup plus dur... Je plussoie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 471
Age : 41
Localisation : Val de Marne
Date d'inscription : 02/05/2011

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Jeu 28 Juin 2012, 6:35 am

j'aime beaucoup!!! ça me correspond pas mal aussi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Sam 30 Juin 2012, 4:00 pm

chris chalmers a écrit:
Vivant à Toulouse, mais natif de Pau, j'ai connu "le bouclier de Brennus" gagné par Pau (là, je prends un coupe de vieux !). Ce sport a la qualité de forger la "personnalité" (le "rentre-dedans") pour les amateurs !... Perso, je me suis débrouillé autrement dans la vie : ça a peut-être pris plus de temps..., mais moins de dents cassées, sur une pelouse ou dans la vie ! Mais c'est un sport où il y a moins de frime que le foot, ça c'est sûr !!! Comment peut-on aimer rugby et Grateful Dead : voilà qui me fournit un sujet d... 'émerveillement
La section paloise a été championne de France en 1928, 1946 et la dernière fois en 1964. Cela ne nous rajeunit effectivement pas... Crying or Very sad

Je ne sais pas si le rugby forge plus la personnalité qu'autre chose, mais il oblige à dominer sa peur et à ne pas se laisser impressionner par une enveloppe corporelle. C'est en tout cas ce qu'il m'a apporté en tant que joueur, plus de vrais amis pour la vie.

Je ne vois pas la contradiction qu'il pourrait y avoir entre pratiquer ce sport et écouter le GD. Personnellement, je faisais une queue de cheval et je portais un serre-tête pour jouer, mais je rendais les coups quand il le fallait, aux crânes rasés particulièrement qui croyaient que les chevelus étaient faciles à intimider. Mais je n'ai pas vécu dans le Haight-Ashbury en 1965-67, faut dire... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Sam 30 Juin 2012, 7:54 pm

Gatcia et consort ne pratiquaient pas tes idées... Mais c'était "au siècle dernier"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Dim 01 Juil 2012, 2:34 pm

chris chalmers a écrit:
Gatcia et consort ne pratiquaient pas tes idées... Mais c'était "au siècle dernier"...
Shocked De quoi parles-tu ? Enfin bref... Laughing

Bon, on attaque juillet, ce qui veut dire, professionnellement, que les pénibles vont partir peu à peu en vacances et ne redevenir collectivement un poids qu'après le 15 août, le trajet A/R pour le taf va se faire en voiture faute de transports en commun en état de marche (RER délabré et rafistolé tous les ans à cette période), une douce torpeur va s'installer dans les bureaux et on aura le temps de penser à autre chose. Puis, en septembre, quand tous les excités seront revenus plein d'énergie, il sera temps de s'en aller sous d'autres cieux pour éviter la pression imbécile de "la rentrée", cette navrante institution collective qui existe d'aussi loin que je me rappelle.

Une période d'accalmie que j'aime bien, même si elle est souvent synonyme de chaleur que je déteste. Allez, c'est parti... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Rugby et acid-rock   Dim 01 Juil 2012, 3:30 pm

Sunshine Daydream a écrit:
chris chalmers a écrit:
Vivant à Toulouse, mais natif de Pau, j'ai connu "le bouclier de Brennus" gagné par Pau (là, je prends un coupe de vieux !). Ce sport a la qualité de forger la "personnalité" (le "rentre-dedans") pour les amateurs !... Perso, je me suis débrouillé autrement dans la vie : ça a peut-être pris plus de temps..., mais moins de dents cassées, sur une pelouse ou dans la vie ! Mais c'est un sport où il y a moins de frime que le foot, ça c'est sûr !!! Comment peut-on aimer rugby et Grateful Dead : voilà qui me fournit un sujet d... 'émerveillement
La section paloise a été championne de France en 1928, 1946 et la dernière fois en 1964. Cela ne nous rajeunit effectivement pas... Crying or Very sad

Je ne sais pas si le rugby forge plus la personnalité qu'autre chose, mais il oblige à dominer sa peur et à ne pas se laisser impressionner par une enveloppe corporelle. C'est en tout cas ce qu'il m'a apporté en tant que joueur, plus de vrais amis pour la vie.

Je ne vois pas la contradiction qu'il pourrait y avoir entre pratiquer ce sport et écouter le GD. Personnellement, je faisais une queue de cheval et je portais un serre-tête pour jouer, mais je rendais les coups quand il le fallait, aux crânes rasés particulièrement qui croyaient que les chevelus étaient faciles à intimider. Mais je n'ai pas vécu dans le Haight-Ashbury en 1965-67, faut dire... Laughing

... François Moncla, "3e ligne", était capitaine de Pau en 64 ; il faisait bien 1.85 m ; par contre, il y avait des joueurs, les Gachassin, les Prat, de Lourdes, ou Auch, ou Dax (Albaladejo faisait bien 1.90), des joueurs qui pesaient 65 kg ! ... et courraient très vite ! Voilà des choses qui ont changées...
Ce n'est pas des "gonzes" de 120 kg et 2 mètres : il y a inflation sur tout !...
Je n'ai rien contre le rugby, j'ai dit "il faut de tout pour faire un monde" : mon père avait les oreilles comme des rondelles de patates, déformées par les mêlées... j'étais 'individualiste" et réfractaire aux groupes, donc je ne pouvais pas me refaire...
Je me suis découvert moi-même dans d'autres choses : monter des groupes pop, en Béarn, c'était nouveau...

Ouais, "c'est le temps des migrations" des cohortes de caisses qui fument à 1.55 le litre de carburant "vert" : c'est moi qui suis vert...
Si tu restes là et trouve ton moment de paix annuel, profites-en pour écouter de la musique, même au boulot, peut-être !!!
Bon mois de juillet !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Dim 01 Juil 2012, 4:11 pm

chris chalmers a écrit:
... François Moncla, "3e ligne", était capitaine de Pau en 64 ; il faisait bien 1.85 m ; par contre, il y avait des joueurs, les Gachassin, les Prat, de Lourdes, ou Auch, ou Dax (Albaladejo faisait bien 1.90), des joueurs qui pesaient 65 kg ! ... et courraient très vite ! Voilà des choses qui ont changées... Ce n'est pas des "gonzes" de 120 kg et 2 mètres : il y a inflation sur tout !...
Je n'ai rien contre le rugby, j'ai dit "il faut de tout pour faire un monde" : mon père avait les oreilles comme des rondelles de patates, déformées par les mêlées... j'étais 'individualiste" et réfractaire aux groupes, donc je ne pouvais pas me refaire... Je me suis découvert moi-même dans d'autres choses : monter des groupes pop, en Béarn, c'était nouveau... Ouais, "c'est le temps des migrations" des cohortes de caisses qui fument à 1.55 le litre de carburant "vert" : c'est moi qui suis vert... Si tu restes là et trouve ton moment de paix annuel, profites-en pour écouter de la musique, même au boulot, peut-être !!! Bon mois de juillet !
Bon mois de juillet à tous, vacances ou pas.

Si tu me parles rugby, je ne suis pas près d'être à court de conversation... Laughing

Moncla a été champion de France en 1959 avec le Racing et en 1964 avec la Section. Comme quoi les transferts existaient déjà dans un sport (faussement) amateur.

Albaladéjo est donné à 1,80 m sur Wikipédia. Mais c'est vrai qu'un gars comme Gachassin était minuscule comparé aux golgoths actuels. Par contre, la plupart des golgoths courent très vite, en plus de leur physique imposant. L'inflation, c'est exactement cela. Et ce sport devient ennuyeux car trop basé sur l'affrontement physique et cadenassé par des entraîneurs-technocrates pour qui il est plus facile de casser les attaques adverses que de construire les leurs : à cause du fric en jeu, c'est la culture du résultat à tout prix... Rolling Eyes

C'est sûr, tu ne ressors pas d'une carrière de rugbyman, à quel niveau que ce soit, indemne. Et les oreilles en chou-fleur ne sont qu'un moindre mal. Wink Mais monter des groupes est une activité qui a dû t'apporter pas mal de choses. Chacun son chemin...

La musique, j'en écoute en permanence... sauf au boulot où ce n'est pas possible : problème de concentration (j'écoute et je ne suis plus à ce que je fais... Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Tellurik
Petit DeadHead


Nombre de messages : 15
Age : 66
Localisation : AUBENAS
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   Lun 26 Nov 2012, 3:24 am

Ben moi dès que j'entend parler de sport -Surtout de ballons (je fais une exception pour le tennis parcequ'au moins j'arrive mieux à savoir qui est qui et qu'il m'est arrivé de gaspiller qq centaines d'heures de cette vie, à suivre ce va et vient qui selon la rêgle du jeu-ou du moins ce que je suis finalement parvenu à décrypter , doit durer pour l'eternité sauf que :Faut quand même conclure,montrer qui a la plus grosse et démolir le quidam en face,qui fait son boulot et ne pas oublier l'expression de haine de colère, d'auto satisfaction que l'on voit sur le visage de certains lorsqu'il ont gagné,le geste vengeur et furieux et glorieux...et les dollars,les €uros,les biftons,le champagne,les bizoux des groupies,la belle vie quoa. (Pour parler de tout et de rien,ça s'appelle..)Tout ça pour dire qu'il me manque qq cases,pour m'intéresser "longtemps" à la sphère qui roule-pour un ovoïde,un ovale chais pas comment on dit...qui vole,qui défonce la gueule de l'adversaire,le maillot bleu et rouge, l'autre,l'ennemi, au moyen de cette balle ...la baballe .

Je n'écoute plus la radio depuis...n'ai plus la télé..mais..p'tèt bientôt à nouveau...M'en fous j'ai des DVD des DivX, etc...)mais à la radio il y a tout le temps des résultats,des scores,de 2e division,ligue des champions,8e quart de der de der de putain d'finale juste après les flashs de cataclysmes destruction,éradication,massacres permanents,. On y échappe pas aux scores,aux pubs bruyantes de conneries scénarisées..[/i].Fuck man! Gimme a break just a fuckin' break. Aqueu humide, trempé,flotteu...Trève de bilevesées j'ai méfu trop tôt c'matin et elle est bien trop forte pour un cerveau humain...Mais la baballe...me manque la case..Pourtant je l'avais le goût ...plus jeune..vers 8..oh allez jusqu'à 12 ans.A tschaoow! Mr. Green bounce drunken bom santa

Alain a écrit:
Ah, que !

Ah, que j'aurais aimé y être, moi qui suis nul en sport en général et en rugby en particulier. Que dis-je nul ? Naze, oui ! Un incompétent lamentable et un lamentable incompétent, un véritable zéro. Toute une éducation à faire, cher Sunshine (*). Laughing



(*) Private joke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parler pour ne rien dire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parler pour ne rien dire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parler pour ne rien dire ! (2)
» Lettre pour Johnny de la part d'un fan
» oeuvres pour soprano (et ténor!) colorature
» Résumé des passages médias ... pour ne rien oublier !
» Je ne peux rien pour lui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: San Francisco's Bay Area :: Le Coin Détente :: Discussions Libres-
Sauter vers: