AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Neil Young and Crazy Horse Biarritz 18 Juillet 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jpo
Veritable DeadHead


Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Neil Young and Crazy Horse Biarritz 18 Juillet 2013   Sam 20 Juil 2013, 7:08 am

Bon je vais faire court, j ai été écouter NY et CH l autre soir à Biarritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Neil Young and Crazy Horse Biarritz 18 Juillet 2013   Sam 20 Juil 2013, 2:10 pm

C'était bien ? Ça valait le coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpo
Veritable DeadHead


Nombre de messages : 295
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Neil Young and Crazy Horse Biarritz 18 Juillet 2013   Sam 20 Juil 2013, 7:54 pm

Alain a écrit:
C'était bien ? Ça valait le coup ?

Bon tout d abord j y suis allé avec ma fille qui avait donne un coup de main a l installation du Big Festival : passage prioritaire , bye bye la file d attente et directe dans l enceinte pour boire un verre en attendant le début du festival.
Le concert était compose de 4 groupes avec bien sur Neil Young et Crazy Horse en tête d affiche de la soirée mais aussi du festival .
Cette soirée de concerts ( 4 consécutives) était composée
-1 groupe Basque Espagnol d origine- John Berkhout, mais pas de répertoire a ouvert le bal avec un style musicalement assez cool qui m a fait penser d entrée au groupe Fleet Foxes ( durée environ 3/4 d heure de concert sympa mais en ce qui me concerne - aucune émotion.
-Le deuxième groupe Jonathan Wilson pas franchement connu en France mais dont le palmarès en tant que second couteau est tout à fait remarquable ( Phil Lesh y compris) (http://en.wikipedia.org/wiki/Jonathan_Wilson_%28musician%29)
Parfait groupe West Coast qui avec de belles ballades et de longs jam m a agréablement renvoyé vers une époque durant laquelle je passais tout mon temps libre sur la plage a surfer ( ce que je continu a faire d ailleurs) et rêver berce par une musique californienne qui dans les années 70 était pour moi l unique source musicale existante.
Jonathan Wilson et ses potes ont joue pendant prés d une heure un rock psychédélique que j ai beaucoup aime mais qui a du en laisse froid plus d un , dans un stade compose de 8-9000 personnes qui n étaient, pour beaucoup, venues qu écouter Neil Young et son harmonica ( j y reviendrai plus tard) .

Le 3eme groupe , Gary ClarcK Junior et ses potes ont délivré un blues rock musclé parfaitement joué . Le gars Clarck était sur scène d une décontraction incroyable , serein , maitrisant parfaitement son sujet , alternant des morceaux calmes allant en crescendo avec reprise en groupe du refrain après de long jam , mélangeant ses rythmiques et sa voix et le tout sans fausse note mais aussi sans aucun temps mort pendant une bonne heure.
En fait, ce soir la, comme tous les autres soirs d ailleurs, le tarif syndicale de chaque groupe devait être d une heure.
Pendant ces 3 premières heures la sono réglée façon rave partie était a la limite de l audible. En effet l ingénieur du son ou plutot le "mec a la régie" qui ne devait rien a voir avec un ingénieur avait réglé la sono sur la grosse caisse de la batterie . A environ 30 mètres de la scène et autant de la régie, en plein centre, on prenait en pleine poitrine les percussions qui en arrivaient a couvrir tout le reste : guitare ,voix , basses, et jusqu a en saturer les enceintes. C était physiquement difficile parfois même un peu éprouvant, dans tous les cas énervant de penser que le gars a la régie ne se rendez compte de rien.

4eme et dernière partie
Les instruments sont pour la 4eme fois remplacés,
Quelques réglages sonores, ( j espère sur la sortie de batterie), les jeux de lumières semblent être testes différemment, on a même l impression d en découvrir de nouveaux, le son semble lui aussi différent , même celui de la batterie qui tout d un coup est plus clair , plus précis ,plus homogène. 2 musiciens montent tranquillement sur scène Billy Talbot a la basse , Ralph Molina , la casquette en arrière, a la batterie, viennent rejoindre Frank "Poncho"Sampedro déjà sur scène. Au même instant Neil Young arrive tout de noir vêtu, chapeau compris. Pas pris le temps de dire bonjour ni saluer , le show commence :

01. Love And Only Love
02. Powderfinger
03. Psychedelic Pill
04. Walk Like A Giant
05. No rain interlude
06. Hole In The Sky

De l électrique, que de l électrique et ça déménage très sérieusement? 70 % du public qui pensait entendre un Neil Young acoustique commence des les 3 premiers morceaux à se poser des questions. Il est vrai que pour beaucoup d entre eux le dernier disque qu ils avaient écouté devait être "Harvest".
Lors de Walk Like a giant + No Rain ( 28 minutes) la messe est dite , le morceau se termine par 15 minutes de musique quasi expérimentale ( jeu d ampli, ca gratte de tous les cotés, un vrai "Space Jam" quoi.
Déjà plus d une heure avec 4-5 morceaux. on peut facilement voir sur les visages se lire cette belle question : " c est ca Neil Young" . je connais quelques personnes qui ont déjà du quitter l enceinte du concert.
Pour calmer les esprits "Hole In the Sky" magnifique chanson qui est une ode a la nature mais aussi une dénonciation des ravages de la pollution.

07. Heart Of Gold
08. Human Highway
09. Blowin' In The Wind
10. Singer Without A Song

Il en faut pour tout le monde voici en fin de l acoustique. Tout seul sur scène , serein, magnifique dans son répertoire de basiques ,une guitare et un harmonica Neil Young a une présence ,une aura incomparable . C est un monstre de prestance , un monument , un pan entier de la musique universelle, juste en face , a quelque mètres. Le publique chante en même temps même sur une reprise de Blowin In The Wind , communion parfaite entre un musicien -chanteur et plus de 9000 personnes.

11. Ramada Inn
12. Sedan Delivery
13. Surfer Joe And Moe The Sleaze
14. Rockin' In The Free World
15. Audience for encore
16. Mr. Soul
17. Hey Hey, My My (Into The Black)
18. Crazy Horse salute and audience

Les amis de Crazy Horse revenant sur scène le concert retourne a l électrique. Du gros son parfaitement audible une basse omniprésente, Frank Sampedro et Neil Young sont en communion parfaite lors des duels .les deux acolytes prennent réellement un immense plaisir a jouer ensemble , ils sourient, plaisantes,qui va fatiguer l autre?. Le public ,moi compris, en redemandons, ce qui nous vaut un retour du groupe pour une 1/2 heure supplémentaire . Après 2 h 1/2 de pur bonheur sur scène et dans la foule , la soirée s achève par un au revoir de part et d autre extrêmement chaleureux voir émouvant ( je suis toujours assez "blueseux" à la fin d un bon concert) . Neil Young a joue ce qu il voulait , et comme il le voulait. Une grande partie du public a du surement être déçue , moi non. C était la première fois que je voyais Crazy Horse jouer et surement la dernière car une 2eme tournée avec Neil Young n est pas prévu.
Le groupe a donne de son meilleur, j ai tout pris.
Difficile de décrire qu avec presque une moyenne d age de 68 ans ils peuvent vous balancer une musique aussi forte ,aussi chargée de notes, d émotion mais aussi d histoire.
Si seulement l occasion pouvait se présenter à nouveau ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Grateful Dead Addict
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 63
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Neil Young and Crazy Horse Biarritz 18 Juillet 2013   Sam 20 Juil 2013, 8:03 pm

Superbe compte-rendu. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neil Young and Crazy Horse Biarritz 18 Juillet 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neil Young and Crazy Horse Biarritz 18 Juillet 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neil Young & Crazy Horse Rockhal Luxembourg 11 juillet 2013
» Neil Young et Crazy Horse à Paris Bercy le 06 juin 2013
» Neil Young & Crazy Horse Bercy 2013
» Neil Young & Crazy Horse - Tournée européenne 2010
» Neil Young & Crazy Horse : Zuma (1975)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: San Francisco's Bay Area :: Les Autres Musiques :: Made In UK-
Sauter vers: